Verdi – Requiem – Dies Irae (Abbado, BPO)

Partagez sur: Facebook Google+ Twitter LinkedIn
   Vidéo du 28 février 2015 par Mathieu Dellon

Grâce au bouton "pop", visionnez les vidéos dans un pop-up pour continuer de naviguer librement sur le site sans interrompre les morceaux.

Il est possible de l'utiliser même après avoir commencé une vidéo, auquel cas, elle reprendra au point où vous étiez lorsque vous avez cliqué.

Fermer

Les boutons "Affiliés" vous dirigent vers le(s) morceau(x)/interprétations précis en rapport avec la vidéo en format CD/DVD ou MP3 en téléchargement direct. Ce sont des recommandations non-automatisées.

Fermer
Giuseppe Verdi (1813 - 1901)
Claudio Abbado (1933 - 2014)
Orchestre Philharmonique de Berlin

Verdi, admirateur du poète et écrivain Alessandro Manzoni, décida de composer ce Requiem lorsqu’il apprit sa mort en 1873. Complété en 1874 à Paris, la toute première représentation eut lieu le 22 mai 1874 à Milan pour le premier anniversaire de la mort de Alessandro Manzoni.

Cet extrait est le célèbre Dies Irae ( « jour de colère » ou « prose des morts »), deuxième section du requiem.

Dies Irae est une forme musicale chantée (hymne souvent religieux) datant de la deuxième moitié de la période médiévale (entre le 11e et le 12e siècle) et basée sur des poèmes souvent à tendance apocalyptique tirés du Livre de Sophonie.

Il faut donc bien souligner que « Dies Irae », le nom, n’est pas propre au requiem de Verdi, il se retrouve dans une multitude d’oeuvres allant du 16e siècle à nos jours.

PS: Petite dédicace personnelle pour Leonard Nimoy (plus connu sous le nom de Spock) mort à 83 ans hier, une personne qui, à sa façon et bien qu’en rien liée à la musique classique, a su influencer et faire rêver le monde entier. RIP.

1416 vue(s)
 
Suggestions

Vivaldi – Les Quatre Saisons – Le Printemps (Shaham)

Le Printemps, extrait des Quatre Saisons de Vivaldi, interprété par le Orpheus Chamber Orchestra et Gil Shaham au violon. […]
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire