F. Schubert – Fantasie Wanderer (A. Brendel)

Partagez sur: Facebook Google+ Twitter LinkedIn
   Vidéo du 15 février 2015 par Mathieu Dellon

Grâce au bouton "pop", visionnez les vidéos dans un pop-up pour continuer de naviguer librement sur le site sans interrompre les morceaux.

Il est possible de l'utiliser même après avoir commencé une vidéo, auquel cas, elle reprendra au point où vous étiez lorsque vous avez cliqué.

Fermer

Les boutons "Affiliés" vous dirigent vers le(s) morceau(x)/interprétations précis en rapport avec la vidéo en format CD/DVD ou MP3 en téléchargement direct. Ce sont des recommandations non-automatisées.

Fermer
Franz Schubert (1797-1828)
Alfred Brendel, piano

« Wanderer » signifiant « voyageur, marcheur, etc », ce long morceau en 4 mouvements est d’une diversité rare, tant en couleurs qu’en thèmes, qu’en sensations, et elle symbolise, entre autres, les paysages variés que ce voyageur traversait.
C’est donc une oeuvre pleine de surprises et d’émotions, impossible de s’ennuyer, 20 minutes de dépaysement.
Mais, malgré cette diversité, ce n’est pas non plus un chaos, Schubert parvient à maintenir une unité tout au long du morceau jusqu’au grand final en feu d’artifice!
C’est, à mon sens, une Grande oeuvre dans le Répertoire musical, notamment adorée par Liszt qui en fit une version orchestrale quelques années plus tard.

2299 vue(s)
 
Suggestions

Bach – Prélude et Fugue no.3 en Do# Majeur, BWV 848

[…] Je trouve une autre particularité (moins technique) à ce prélude et fugue: l’ambiance qu’il dégage. La musique de Bach est très complexe et profonde, sérieuse, alors […]
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire